NCAA BasketBall : Final Four 2007 - La finale [Florida - Ohio State] !

Publié le par Zoldickun

(Cet article est également archivé (pour des raisons pratiques) sur zoldi.org à l'adresse suivante : NCAA BasketBall : Final Four 2007 - La finale [Florida - Ohio State] ! Tous les liens internes renvoit également sur zoldi.org. Plus d'infos ici ou dans le message d'accueil.)



Et pour clôturer ce Tournoi Final NCAA 2007, le Championship Game opposait donc les Buckeyes d'Ohio State aux Gators de Florida. Une finale idéale entre les deux meilleures équipes de la saison, celle qui a finit première du Top 25 (Ohio Sate) d'un côté celle et celle qui s'était vu accordé la place de numéro 1 quand le bracket du tournoi a été annoncé (Florida).
Et l'enjeu de ce match, qui allait au delà du simple fait de savoir qui serait le champion 2007 a vraiment fait de cette finale un évènement majeur. Les joueurs de Florida réussiraient-ils à faire le doublé après l'avoir emporté l'an passé face à UCLA ?
Si tel était le cas alors ils deviendraient la première équipe à réaliser cela depuis Duke en 1992 et, surtout, la première équipe de l'histoire à réaliser cela avec le même cinq majeur.

Et ils l'ont fait ces jeunes Gators ! Ils avaient décidé l'an passé de renoncer aux sirènes de la NBA car ils en voulaient un autre et ils ont traversé toute cette saison avec cet unique objectif et en devant de fait supporter une pression énorme et là, en battant Ohio State sur le score de 84 à 75, ils ont réalisé leur rêve, inscrivant par la même occasion le nom de Florida dans les premières pages de l'histoire du College Basketball.
Le noyau dur de cette équipe composé de Joakim Noah, Al Horford, Corey Brewer, Taurean Green, Lee Humphrey, Chris Richard et Walter Hodge mérite ainsi d'être cité parmi les plus belles équipes de l'histoire de la NCAA.
Une jolie page va être définitivement à tourner désormais à Gainesville avec les seniors Humphrey et Richard qui ont fini leur carrière NCAA à coup sûr, les juniors Noah, Horford, Brewer et Green qui devraient tous se présenter à la draft NBA cette saison (et être retenus) et Coach Donovan qui est fortement préssenti du côté de Kentucky, voire de la NBA.









Florida (1) - Ohio State (1) : 84-75
1ère mi-temps : 40-29
2ème mi-temps : 44-46

Plutôt que de commencer à parler des Gators, j'aimerais débuter ce "résumé" en parlant de Greg Oden. Le pivot freshman des Buckeyes a en effet été incroyable dans ce match. Lui qui avait connu des hauts et des bas (problèmes de fautes principalement) dans ce tournoi final, il a livré ce qui est peut-être le meilleur match de sa carrière NCAA au meilleur moment. 25 points à 10/15, 12 rebonds et 4 contres au cours de cette finale face aux intérieurs de Florida qui ne sont pas des adversaires faciles. Il s'est totalement joué d'eux en attaque et leur a énormément compliqué la vie défensivement. Ainsi Noah (8 points grâce à un 6/6 aux lancers et 3 rebonds) a dû se contenter de 1/3 dans les tirs du champ et en plus il a fait 4 fautes en 20 minutes. Horford (12 rebonds, 2 contres et 3 passes) a réussi à marquer 18 points mais à 6/15 et son entame de match fut laborieuse. Et si Richard livre un match très correct avec 8 points et 8 rebonds on pourra remarquer que si son 3/5 aux tirs est plutôt bon, il fait tâche quand on sait qu'il en était à un prodigieux 19/21 dans cette Big Dance avant ce match avec notamment un 7/7 en demi contre UCLA. L'intérieur senior a de plus perdu 3 balles et s'est finalement fait exclure pour 5 fautes après 20 minutes de temps de jeu.
Bref... bien qu'étant un supporter de Florida, je dois reconnaître qu'Oden était monstrueux et je pense qu'il aurait mérité le titre de M.O.P. (c'est Corey Brewer qui l'a eu, je reviendrai là dessus plus tard, dans un autre article à priori). Malgré tout, Oden aussi bon fut-il ne pouvait pas faire gagner Ohio State à lui seul.
D'ailleurs, la stratégie de Donovan semblait plutôt être de bloquer le reste de l'équipe ce que son équipe a plutôt bien réussi à faire. Les Buckeyes ont ainsi eu beaucoup de diffculté à marquer à trois points (4/23 avec au moins deux des quatre réussites qui ont eu lieu dans la dernière minute une fois que l'issue du match était connue). Mike Conley Jr finit avec des stats correctes (20 points à 7/13, 3 rebonds, 6 passes et 4 interceptions) mais je ne l'ai pas vu peser sur ce match comme il avait su le faire dans les tours précédents. Lewis a pour sa part été presque transparent malgré ses 12 points à 6/13 et puis Butler et Harris ont cumulé un piètre 3/15 aux tirs.
Qui plus est, aucun extérieur de Ohio State n'a réussi à endiguer la confiance de Brewer (13 points, 8 rebonds, 3 interceptions et 1 contre et puis 1/4 à deux points [Oden oblige] mais 3/8 à trois points), Green (6 balles perdues mais 16 points avec 3/3 à trois points, 3 rebonds et 6 passes) ou Humphrey (14 points à 5/8, 4/7 à trois points) qui ont permis à Florida de convertir 10 tirs primés sur 18, la clef du match sans aucun doute...
Précisons pour finir que Hodge a apporté de belles choses en 11 minutes (5 points à 100%, 1 rebond et 1 interception) et il devrait pouvoir prendre une toute autre dimension dès l'an prochain. Quant à Marreese Speights, il a eu le droit de fouler le parquet six minutes. Donovan ne joue en général qu'avec sept joueurs et Speights ne s'était plus retrouvé sur le parquet depuis le second tour face à Purdue (3 minutes), mais le freshman qui avait passé 16 points à 7/10 face à Jackson State au premier tour a pu toucher le parquet pour sa première finale, profitant des fautes des autres intérieurs et apportant sa taille sur la défense de zone pour finir avec 2 points et 2 rebonds en six minutes. Lui aussi pourra bénéficier de davantage de temps de jeu l'an prochain.




Voilà ! Je m'arrête là pour le Tournoi NCAA de cette année (enfin il me reste l'article sur le titre de M.O.P. de Corey Brewer à écrire mais je ne dirai rien de sensationnel dedans à priori). Je n'en ai pas pour autant fini avec la saison NCAA 2006-2007 et je reviendrai sur les récompenses individuelles qui ont pu être décernées. Peut-être parlerai-je également rapidement du N.I.T. ; ça dépendra de mon temps libre et du temps que je passerai à écrire sur l'Euroleague.


Et je rappelle de nouveau que vous retrouverez tous les articles sur March Madness 2007 en lien dans l'article de présentation de la Big Dance 2007.


P.S. : Si vous voulez voir ce match, les autres matches du Final Four ou encore d'autres rencontres de la Big Dance 2007, vous pouvez aller voir sur sportbit.org pour télécharger les matches via bittorrent.

Commenter cet article