NCAA BasketBall : Sweet 16 2007 !

Publié le par Zoldickun

(Cet article est également archivé (pour des raisons pratiques) sur zoldi.org à l'adresse suivante : NCAA BasketBall : Sweet 16 2007 ! Tous les liens internes renvoit également sur zoldi.org. Plus d'infos ici ou dans le message d'accueil.)



On poursuit avec le Tournoi Final NCAA 2007 !
Sweet Sixteen c'est le nom que l'on donne à l'évènement une fois qu'il n'y a plus que 16 équipes en lice. En fait, ce sont les demi-finales régionales, ou seizièmes de finale si on regarde ça de façon globale.




Région West :


Kansas (1) - Southern Illinois (4) : 61-58
1ère mi-temps : 27-24
2ème mi-temps : 34-34

Victoire du favori dans cet affrontement entre les JayHawks et les Salukis mais ça n'a pas été une partie de plaisir pour autant. Kansas a d'ailleurs dû laisser son jeu offensif flamboyant de côté pour venir à bout de Southern Illinois. Le sophomore Brandon Rush a été quasi parfait malgré ses 4 balles perdues puisqu'il a scoré 12 points à 100% accompagnés de 5 rebonds, 5 passes et 1 contre.
En face Tatum, dans sa quatrième (et donc dernière) année chez les Salukis a amené 19 points pour son dernier match sous l'uniforme de Southern Illinois.


UCLA (2) - Pittsburgh (6) : 64-55

1ère mi-temps : 32-26
2ème mi-temps : 32-29

Après la qualification de la tête de série numéro 1, la tête de série numéro 2 s'est qualifiée à son tour. Afflalo n'a shooté qu'à 3/11 (1/5 à trois points) mais il a gérer sur la ligne (10/10 aux lancers francs) pour finir avec 17 points auxquels il faut ajouter 7 rebonds. Shipp a marqué quand à lui 16 points (3/6 à trois points) en plus de ses 5 rebonds, Mata termine avec 8 points et 9 rebonds et Collison avec 12 points et 5 passes.
Pittsburgh aura été beaucoup moins en réussite à deux points que contre VCU à cause de la bonne défense des Bruins.



Région Midwest :


Florida (1) - Butler (5) : 65-57
1ère mi-temps : 35-29
2ème mi-temps : 30-28

Encore une victoire pour Florida qui poursuit sa route vers le Final Four. Le piège Butler a été évité avec un Graves et un Mike Green maintenus à 8/25 du côté des Bulldogs.
Et comme la marque a été bien répartie chez les Gators tout s'est bien passée même si le match ne fut pas non plus gagné d'avance et que le départ fut d'ailleurs poussif une fois de plus et le score était encore très serré en fin de rencontre. Mais au final on retrouve Taurean Green avec 17 points (5/8 à trois points), Horford avec 16 points (4/5), 7 rebonds et 4 contres et Noah avec 13 points et 9 rebonds pour assurer la qualification pour Elite 8.


Oregon (3) - UNLV (7) : 76-72
1ère mi-temps : 37-33
2ème mi-temps : 44-29

Le freshman Tajuan Porter, auteur il est vrai d'une saison plus qu'honnête jusqu'alors (autour de 14 points par match dans une équipe plutôt bonne), est vraiment en train de se faire un nom dans ce tournoi final. 33 points  avec 8/12 à trois points, on peut dire que ça a fait très mal aux Rebels en tout cas. Vous ajoutez 14 points, 11 rebonds et 2 contres de Marcus Hairston (Issu du même lycée du Michigan que Porter, l'anecdote veut que Porter ait été découvert par Oregon alors qu'un scout s'était déplacé voir Hairston, All American s'il vous plait. Il a repéré au passage le petit Tajuan de deux ans plus jeune qu'Hairston et ils sont revenus le chercher le moment venu) et 10 points et 11 rebonds de Leunen et il est dur de faire face aux Ducks. D'autant plus quand Kruger fait 5/16 aux tirs (2/11 à trois points). Loin de moi l'idée d'accabler ce cher Kevin, fils de l'entraineur, pour autant, car il m'a semblé être le meilleur joueur surle terrain côté Oregon en fait. D'ailleurs il a assuré 15 points, 4 rebonds et 4 passes quand même et puis Oregon est sensé être une fac d'où ne ressort aucune individualité particulière. Or c'est tout l'effectif qui a déjoué au niveau de l'adresse puisque les Ducks terminent à moins de 38% aux tirs avec 6/22 pour Adams et White (les deux meilleurs scoreurs de l'équipe).
Enfin presque tous... car Umeh (15 points à 6/11, 4 rebonds et 4 passes) et Darger (13 points à 5/6 en 13 minutes) ou Anthony (8 points à 4/5, 5 rebonds et 2 interceptions en 20 minutes) ont fait de leur mieux pour remontrer le niveau.




Région South :


Memphis (2) - Texas A&M (3) : 65-64
1ère mi-temps : 37-42
2ème mi-temps : 28-22

Victoire du favori encore dans ce match, mais ça se joue à vraiment peu de choses. En l'occurence Texas A&M menait d'un point avant qu'Antonio Anderson se rende sur la ligne des lancers-francs avec 3,1 secondes restantes au chrono. L'arrière sophomore en était à 1/6 aux tirs et avait raté trois lancers consécutifs. Malgré tout il ne trembla pas et permit à Memphis de repasser devant pour repartir avec la victoire.
Avant ça, Hunt (19 points et 4 rebonds en 26 minutes) et Douglas-Roberts (15 points et 4 rebonds) avaient été utiles pour lutter contre les coéquipiers d'Acie Law (13 points et 5 rebonds mais 6/17), notamment Jones (14 points et 5 rebonds) et Kavaliauskas (17 points et 8 rebonds).


Ohio State (1) - Tennessee (5) : 85-84
1ère mi-temps : 32-49
2ème mi-temps : 53-35

Vous avez bien lu... Le score à la mi-temps était de 49 à 32 pour les Volunteers. Et en plus Greg Oden avait des problèmes de faute ! Et pourtant... Bah oui, vous avez bien lu... ce sont finalement les Buckeyes qui se sont imposés face à Tennessee. Et il y a un certain senior, Ron Lewis, dont la côte doit commencer à bien monter chez les scouts US. Il avait déjà été plus qu'utile au tour précédent (27 points et 8 rebonds contre Xavier) et là il a sauvé son équipe presque à lui seul. Il a sorti une seconde mi-temps remarquable pour faire revenir son équipe et termine le match avec 25 points (dont 18 en seconde période), 5 rebonds tout en scellant le sort du match à 6,5 secondes de la sonnerie.
Mike Conley Jr. aura été un soutien très important également avec 17 points, 7 rebonds, 6 passes et 2 interceptions.
En face, Lofton s'en sort avec 24 points à 9/17 dont 6/13 à trois points dans la défaite.



Région East :


Georgetown (2) - Vanderbilt (6) : 66-65
1ère mi-temps : 24-32
2ème mi-temps : 42-33

Le match avait mal démarré pour les Hoyas qui étaient menés de 8 points à la mi-temps. Georgetown revient ensuite un peu au score en seconde période mais la fin de match s'annonçait mal quand Roy Hibbert (12 points à 5/7 et 10 rebonds) fut obligé de rejoindre le banc suite à sa cinquième faute alors que Vanderbilt menait de trois points. Mais Jeff Green n'avait pas envie de se faire éliminer avant Elite Eight comme l'an passé. Il savait qu'il devait alors prendre le match à son ocmpte et c'est ce qu'il fit pour mermettre à son équipe de l'emporter face à Byars (17 points et 5 passes), Cage (17 points, 7 rebonds et 4 passes) et Foster (16 points). L'autre junior vedette de la capitale, qui a joué le match en intégralité, a finit avec 15 points à 7/11, 4 rebonds, 3 passes et le panier de la victoire à 2,5 secondes du terme. Il a été bien aidé par le freshman DaJuan Summers qui finit pour sa part avec 15 points (malgré 5/13 aux tirs, 7 rebonds et 3 passes).


North Carolina (1) - Southern California (5) : 74-64
1ère mi-temps : 33-42
2ème mi-temps : 41-22

Malgré un match très complet de Smith (14 pts, 14 rbds, 7 pd, 2 int, 2 ctr) bien appuyé par Marshall (12 pts, 3 rbds, 3 pd) et Dudley (14 pts, 3 rbds, 2 pd) les Eagles ont dû s'incliner, après prolongation, contre les Wildcats de Randy Foye (29 pts, 6 rbds, 3 pd, 2 int). Les Tar Heels de North Carolina ont dû avoir très peur d'être la première tête de série régionale à se faire éliminer. En effet, Hansbrough (5 points à 1/6 et 4 rebonds) a été moins bien performant qu'au second tour (33 points et 9 rebonds contre les Spartans de Michigan State) et Lawson (4 points, 7 rebonds, 4 passes et 3 interceptions mais 2/10 aux tirs) n'a pas fait beaucoup mieux. Pas étonnant du coup de voir les Tar Heels compter 18 points de retard en seconde mi-temps face aux Trojans emmenés par Pruitt (13 points [mais 5/15], 7 rebonds et 5 interceptions), Gibson (16 points, 12 rebonds et 4 contres), Young (15 points et 7 rebonds mais 6 balles perdues) et Stewart (15 points à 6/15 et 4 rebonds). Et pourtant... North Carolina a réussi un come back collossal (18-0 run) et s'impose au final de dix points sous l'impulsion de Brandan Wright (21 points et 9 rebonds).









On peut dire qu'il n'y aura vraiment pas eu de grosses surprises dans le tableau des victoires n'empêche. Au moment des quatre finales régionales on se retrouve ainsi avec les quatre numéro 1 régionaux, trois numéro 2 et une tête de série 3.


On se retrouve très vite pour l'article sur l'Elite Eight qui a déjà eu lieu et dont j'aimerais parler avant le Final Four qui commence Samedi !
Et je rappelle que vous retrouverez tous les articles sur March Madness 2007 en lien dans l'article de présentation de la Big Dance 2007 (il faut que je mette ça à jour, allez vérifier de temps en temps ^^).

Commenter cet article